Now Reading
“Je suis fan d’amaretto depuis que je suis né car ma mère italienne a toujours préparé le tiramisu à la maison avec de l’amaretto” – Jean-Robert Bellanger créateur d’Adriatico

“Je suis fan d’amaretto depuis que je suis né car ma mère italienne a toujours préparé le tiramisu à la maison avec de l’amaretto” – Jean-Robert Bellanger créateur d’Adriatico

Véritable innovation dans l’univers des amarettos, Adriatico fête ses 1 ans. Liqueur aux ingrédients 100% naturels, aux amandes récoltées à la main dans la région des Pouilles et deux fois moins sucrée que ses consoeurs, c’est une petite pépite que nous propose de découvrir Jean-Robert Bellanger son créateur.

 

Vous avez lancé une pépite dans l’univers de l’amaretto, véritable innovation alors que la catégorie n’avait pas vu cela depuis de nombreuses années, pourriez-vous nous parler de la genèse de ce projet ?

En fait, il s’agissait de répondre à un besoin personnel ! je suis fan d’amaretto depuis que je suis né pour ainsi dire car ma mère italienne a toujours préparé le tiramisu à la maison avec de l’amaretto, j’ai donc grandi avec cette douce saveur puis me suis amusé à réinventer petit à petit des cocktails avec. Il y a quelques années j’en avais quelque peu marre de ne pas trouver d’alternatives au peu de produits existants sur le marché, trop sucrés, pas de twists sur les recettes et au final des recettes n’incluant plus d’amandes tel que l’on pourrait le croire. J’ai donc décidé de me faire mon propre amaretto avec des amandes des pouilles, région ou habite ma belle famille et ou j’allais en vacances, et où désormais je passe beaucoup de temps. Suite à l’engouement de mon cercle proche sur les premiers essais, je me suis lancé ce défil de lancer une marque d’amaretto from scratch et j’ai tout lâché pour me concentrer sur ce projet : 2 ans de travail sur l’élaboration des recettes, puis 1er embouteillage en aout 2019, distribution en septembre chez EATALY à Paris. Nous sommes désormais distribués dans 8 pays en Europe.

 

Adriatico est réalisé avec des ingrédients 100% naturels pour un “made only in Italy”. Comment avez-vous imaginé cette recette d’Amaretto ?

L’idée était de repartir vraiment sur une base de vraies amandes et non pas d’arômes synthétiques. Nous avons une variété exceptionnelle d’amandes la « filippo cea » dans les Pouilles italiennes qui sont récoltées à la main, très fortes en gout et très douces à a la fois. Nous les torréfions au four puis les distillons pour en extraire le meilleur de l’arôme. Puis vient une infusion avec de la cannelle, du cacao et du café. Pour donner un coté croquant nous ajoutons une pincée de sel de la mar adriatique, ce qui est assez rare dans le monde des liqueurs. Mes origines bretonnes et son caramel au beurre salé y sont certainement pour quelque chose. Enfin nous y ajoutons moitié moins de sucre qu’un amaretto traditionnel. Le sucre ici utilisé est non raffiné et de canne. 100% des ingrédients utilisés sont naturels. 

Adriatico amaretto pouille
© Adriatico

Comment avez-vous sélectionné vos ingrédients et pourquoi utiliser des amandes des Pouilles spécifiquement ?

Nous avons fait énormément d’essais en laboratoire avec pas mal d’ingredients mais le tronc commun était l’amande. Comment extraire le meilleur de l’arène de cette amande sans passer par des arômes artificiels. L’amande des Pouilles se prête bien à cette utilisation car très sèche et gouteuse. Les Pouilles car je suis tombé amoureux de la région et c’est quand meme la region la plus connue d’Italie pour cette production ! Si demain je voulais faire une liqueur de pistache j’irai à Bronte en Sicile par exemple. Aujourd’hui plus de 80% des amandes produites dans le monde viennent de Californie, d’un agriculture très gourmande en ressources naturelles. Ici les amandes sont produites « à l’ancienne ».

Adriatico Castel Delmonte amaretto
© Adriatico

Le flacon que vous avez développé a aussi été très travaillé, de quoi vous êtes vous inspiré pour imaginer cette bouteille ?

Nous nous sommes entièrement inspirés de l’architecture locale : les amandes sont récoltées dans le Nord des Pouilles dans un parc naturel ou trône fièrement un chateau à l’histoire incroyable : Castel del Monte. Sa forme unique au monde, toit plat, 8 tours octogonales au centre d’un octogone m’a tout de suite intrigué. Quand je l’ai visité pour la 1ère fois j’ai été impressionné par ce qu’il dégageait et son histoire, sa construction suivant les préceptes du nombre d’or etc… Les trulli sont également omniprésents dans les pouilles ce sont des habitations traditionnelles de bergers. Nous les avons délicatement insérés dans notre logo. Bref un attrait evident pour l’architecture locale 😉 La semelle non plate de la bouteille amène un peu de légèreté dans un monde souvent très masculin. Tous les composants, bouteille, bouchon, jus sont produits en italie d’ou notre : MADE ONLY IN ITALY 😉

Adriatico bouteille amaretto
© Adriatico

Aujourd’hui la gamme se compose de deux produits : Roasted Almonds et Amaretto Bianco, avez-vous d’autres envies pour élargir la gamme ?

Le roasted était le produit sur lequel nous nous sommes énormément concentrés, puis est arrivé, par erreur, le Bianco. Qui plait aujourd’hui beaucoup car très subtil, très féminin, Low ABV. Nous nous concentrerons donc déjà en année 1 et 2 sur ces magnifiques produits mais travaillons déjà sur des vieillissements en futs de notre ROASTED dans des barriques assez originales vous le verrez bientôt !
Adriatico amaretto pouille
© Adriatico / un indice se cache dans cette image
Pour finir une petit question plus personnelle, comment préférez-vous déguster Adriatico ?
Pour le Roasted en mode hiver mon péché mignon c’est en Godafther avec un joli bourbon type Michter’s. En été allongé de gingembre frais et quelques gouttes de citron c est un highball de competition. Le Bianco, my god…en toutes saisons en sour bien sur. Voire même avec qques cl de gin 😉
Adriatico bouteille amaretto cocktail sour
© Adriatico
Un grand merci à Jean-Robert d’avoir répondu à nos questions.

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top