Now Reading
Cette semaine à l’affiche…

Cette semaine à l’affiche…

pisco Barsol

Cette semaine on embarque pour le Pérou à la découverte du pisco. On parlera ensuite d’une nouvelle box autour des spiritueux, Le Terroir des Anges. Puis nous irons interroger les français sur leur fin d’année et nous parlerons cocktails avec Glenfiddich.

Le spi’ de la semaine

Cette semaine on part au Pérou à la découverte de l’alcool national du pays : le Pisco. Il tire son origine au XVIème siècle lorsque les vignerons de l’oasis d’Ica, au sud de Lima, commencèrent à distiller une eau-de-vie de raisin à partir de cépages rapportés par les colons espagnols. Concernant l’origine de son nom, certains disent qu’il provient du port de Pisco duquel partait ces eaux-de-vie vers d’autres colonies espagnoles, d’autres racontent que le nom dériverait plutôt des piskos, amphores utilisées pour conserver le moût avant distillation. Le pisco Barsol est quant à lui produit à partir de 100% de Quebranta (cépage noir) en provenance des vignobles d’Ica. Distillé en petits lots au sein de la bodega San Isidro, l’une des plus anciennes du pays, il est embouteillé sans aucun additif. On découvre au nez des notes fruitées, citronnées, d’amandes, de chocolat noir avec un côté pâtissier. Naturellement le candidat idéal pour un pisco sour. Et c’est distribué par Diva France.

barsol-pisco-quebranta
© Barsol / Diva France

 

Le Terroir des Anges

Une nouvelle box autour des spiritueux français vient de voir le jour et nous emmène à la découverte du terroir français. Au programme : deux abonnements à 39,99€, l’un pour découvrir les spiritueux en général et l’autre pour le whisky en particulier. Chaque bouteille sera accompagnée d’un accessoire pour dégustation et d’une fiche sur le produit. Enfin, chaque mois des directs en ligne seront prévus avec les producteurs afin d’en apprendre un peu plus sur les produits et la dégustation. La première box sera livrée en décembre et est à retrouver ici.

Le terroir des anges
© Le terroir des anges

 

 

Et les fêtes de fin d’année dans tout ça ?

C’est la question que s’est posée Bacardí-Martini en ces temps de Covid-19. Et bien la réponse est toute française car la majorité d’entre nous ont décidé de se faire plaisir et de faire plaisir à leurs proches. Et la qualité sera de mise puisque 60% des personnes interrogées comptent acheter des produits alimentaires de meilleure qualité et, côté boisson, 38% d’entre elles privilégierions aussi la qualité à la quantité. Enfin, le sans alcool sera aussi de la partie puisque plus d’un tiers des français passeront les fêtes de fin d’année avec des boissons non alcoolisées. Logique, l’offre étant de plus en plus importante avec des produits de qualité, comme avec les nouveaux Martini sans alcool dont on vous parlait ici. Enfin, cette fin d’année sera marquée par une consommation digitale puisque près de 1 personne sur 5 devrait faire ses achats de spiritueux en ligne. Une occasion de plus de faire ses cocktails maison ?

© Bacardi

 

 

Un cocktail d’hiver chez Glenfiddich

Alors que le froid est déjà arrivé et que les longues soirées hivernales (confinées ?) pointent le bout de leur nez, Glenfiddich propose ses cocktails d’hiver. Nous on retient le Rob Roy, cocktail imaginé en l’honneur de Robert Roy MacGregor, brigand et héros populaire écossais du XVIIIème siècle surnommé Robin Hood…

Rob Roy

6 cl de Glenfiddich Project XX

3 cl de vermouth rouge

2 traits d’angostura bitter

Une cerise à l’eau de vie

On ajoute tous les ingrédients dans un verre à mélange rempli de glace. On remue délicatement pendant 10 secondes afin d’obtenir suffisamment de dilution. On filtre dans un verre, on ajoute une cerise à l’eau de vie et on déguste !

Cocktails Glenfiddich - Rob Roy
© Glenfiddich

Et si vous cherchez le Glenfiddich Project XX, celui-ci est disponible pour les fêtes dans son coffret accompagné de deux verres et de sel noir des Pyrénées pour une expérience de dégustation unique. 59€ chez les cavistes.

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top