Now Reading
Maquisards, le nouvel embouteilleur indépendant de spiritueux français

Maquisards, le nouvel embouteilleur indépendant de spiritueux français

Maquisards cognac

Yoann Collot, que l’on connait pour son compte Instagram (@yoann_ew), vient de lancer Maquisards, un nouvel embouteiller indépendant né de la volonté de faire découvrir le patrimoine français à travers ses 3 principaux piliers : son histoire, son terroir et ses traditions. Alors que la campagne de financement de sa première référence, un cognac Grande Champagne et bio, vient d’être lancée, il a accepté de nous en dire plus sur son projet.

 

On connaît via ton compte Instagram ton amour des spiritueux français, qu’est-ce qui t’a poussé à devenir embouteilleur indépendant ?

Je pense que chez les amateurs de spiritueux, avoir sa propre bouteille est un rêve assez commun. Mais comme tu l’as bien précisé, j’essaye de partager la culture des spiritueux français. Nous avons un pays qui a pléthore d’alcools locaux, certains sont mondialement connu et d’autres pas du tout. Malheureusement, la mondialisation et la politique du low cost ont coutés la vie à pas mal d’entre eux. On peut rajouter aussi la perte d’une vraie culture régionale et donc une absence de renouvellement des génération que ce soit chez les producteurs, mais aussi chez les buveurs. Personnellement, j’ai l’ambition de redonner un coup de fouet à tous ces alcools qui, si on ne fait rien, risquent de disparaître. C’est de cette volonté qu’est venu le nom de ma marque Maquisards. La résistance des alcools français pour qu’ils ne tombent pas dans l’oubli.

Tu viens donc de créer Maquisards, tu peux nous parler un peu plus de ce projet ?

Maquisards, c’est donc un embouteilleur indépendant de spiritueux français. Les embouteilleurs indépendants cherchent traditionnellement des alcools très haut de gamme et brut (forts en alcool) à destination d’une clientèle d’amateurs étant capable d’apprécier ce genre de produits, mais aussi de se les offrir. J’ai personnellement décidé de prendre à contre-pied ce marché en cherchant moi aussi des producteurs d’alcools de qualité, mais en visant les personnes qui veulent découvrir ce qu’est un bon alcool et surtout un bon alcool français. Disons que c’est une marque qui met en avant les cultures régionales, qui défend les petits producteurs et qui facilite l’accès à de bons produits aux clients désireux de se reconnecter à ce monde.

Maquisards cognac
© Maquisards

Quels types de spiritueux pourrons-nous retrouver dans tes embouteillages ?

Le tout premier est un cognac, le Cuvée n°01. Pour la suite, comme dit précédemment, ce ne seront que des spiritueux français. Dans ce cadre là, je ne me fixe aucune limite. J’aimerais proposer assez rapidement des spiritueux plutôt originaux ou des alcools dont le nom ne raisonne que chez les anciens comme le génépi, le ratafia. Le rêve final étant d’avoir fait une édition de chaque alcool de France. C’est un long chemin mais j’y crois.

Maquisards cognac
© Maquisards

Ta première cuvée est un Cognac Jean-Luc Pasquet, pourquoi as-tu sélectionné ce cognac ?

Je connais les Pasquet et leurs cognacs depuis quelques années maintenant. J’apprécie leur production et c’est donc logiquement que je leur ai proposé ce projet. Je voulais un cognac qui exprime bien l’ossature gustative et olfactive de ce spiritueux. Le choix s’est donc fait assez naturellement avec eux.

Maquisards cognac
© Maquisards

Enfin, que nous réserves-tu pour la suite ?

Avant de penser à la suite, je vais déjà me concentrer sur ce financement participatif. Je vais tout faire pour qu’il soit un succès et si c’est chose faite, ce cognac Cuvée n°01 sera le premier d’une belle lignée d’embouteillage de spiritueux français.

 

Retrouvez toutes les informations autour de Maquisards et lien vers la campagne KissKissBankBank ici.

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top