Now Reading
“Les Single Malts Aberlour ont toujours été fruits du respect de l’environnement qui entoure notre distillerie du Speyside” – Lucy Miller, Brand Ambassadrice d’Aberlour

“Les Single Malts Aberlour ont toujours été fruits du respect de l’environnement qui entoure notre distillerie du Speyside” – Lucy Miller, Brand Ambassadrice d’Aberlour

Aberlour Orge

Depuis 1879 l’une des plus célèbre distilleries du Speyside met un point d’honneur à la préservation de l’environnement. Gestion de l’énergie, utilisation de l’eau, sourcing de l’orge, … Tout est fait chez Aberlour pour limiter l’impact sur la nature et la préserver durablement. Pour en apprendre plus sur les actions concrètes Lucy Miller, Brand Ambassadrice du Single Malt a accepté de nous en dire plus.

 

Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Je suis originaire de Glasgow, à l’ouest de l’Ecosse, où est née ma passion pour le whisky. Après avoir obtenu une maîtrise en langues étrangères appliquées, j’ai débuté ma carrière professionnelle dans le domaine des vins portugais dans la région de Douro. Ensuite je suis retournée dans ma ville natale en 2017 où j’ai commencé à travailler dans des bars spécialisés dans le whisky. En 2018, j’ai rejoint l’entreprise Chivas Brothers où j’ai suivi une formation encadrée par les grands experts de la maison de Scotch Whisky et je suis devenue l’ambassadrice de la première marque de Single Malts en France, Aberlour !

Lucy Aberlour
© Aberlour

Quel est ton rôle en tant qu’ambassadrice d’Aberlour ?

Tous les jours au travail est un véritable plaisir pour moi, j’ai la chance de pouvoir transmettre ma passion de whisky en diffusant la culture du Scotch et la riche histoire de la distillerie Aberlour auprès des consommateurs et les professionnels en France. Cela est fait pendant des formations, des soirées accords met et whisky, des lancements de nouvelles références, et aussi aux nombreux salons de whisky qui ont maintenant lieu en France ! Aberlour entretien un lien fort avec la nature et plus particulièrement avec l’eau. Quel est le lien entre la distillerie et la Lour ? L’eau a toujours été un élément central pour notre whisky. Avant la création de la maison Aberlour, notre fondateur, James Fleming, a remarqué que le site actuel de notre distillerie était l’emplacement idéal pour construire une distillerie de malt pour sa proximité à la rivière Lour. Aujourd’hui comme en 1879, l’eau de la Lour arrive à notre distillerie après avoir arpenté des kilomètres de lande sauvage, s’être frayé un chemin à travers d’immenses forêts de conifères, contourné des mosaïques de collines rocheuses et tutoyé des cascades tumultueuses. Au quotidien, cette eau douce, fraîche et limpide, un véritable cadeau d’une nature écossaise bienveillante, est utilisée pour élaborer les single malts Aberlour, tout comme elle permet de refroidir les cuves et les différentes colonnes de la distillerie. Pour produire notre ‘New Make Spirit’ notre distillerie utilise 180KL d’eau par jour. Nous avons toujours utilisé seulement la quantité nécessaire pour produire notre whisky – jamais une goutte de plus ! Chaque année Aberlour économise 8,8 millions de litres soit l’équivalent de 44 000 baignoires remplies !

 

Peux-tu nous parler des Whinstone Towers ? A quoi servent-elles ?

Aberlour est l’une des rares distilleries à encore utiliser la technique ancestrale du “polissage de l’eau” … Une fois que l’eau utilisée pour le refroidissement de nos alambics redescend à 20°C, à la fin de la production elle sera filtrée, de façon naturelle, par nos tours Whinstone.  À l’intérieur de chacune d’elles, des pierres de basalte soigneusement empilées fonctionnent comme un filtre naturel chargé d’éliminer les bactéries et autres impuretés passées dans l’eau utilisée lors des différentes étapes du processus d’élaboration des single malts. L’eau y ruisselle en permanence pour être ensuite rendue à la Lour plus pure qu’a l’origine. Des échantillons de cette eau propre sont régulièrement envoyés à la SEPA (Scottish Environnement Protection Agency). Cette agence délivre l’autorisation de rejeter l’eau dans les rivières. L’agence fait également un rapport annuel sur les entreprises respectant le cahier des charges de protection environnementale.

 

Une autre pilier important dans l’élaboration d’un single malt est l’orge, comment Aberlour source son orge ?

Nous continuons à suivre le message de communauté de notre fondateur, James Fleming, en sourcant de l’orge locale. Toute notre orgeest exclusivement cultivée par des fermiers dans un rayon de 24km de la distillerie Aberlour comme, par exemple, Monsieur Iain Green. Depuis des décennies, sa famille cultive la céréale dorée sur 1 500 hectares de terre situés sur Corskie Farm, à 20km au Nord du village Charlestown of Aberlour. Cela est une proximité qui nous permet à nous intégrer dans notre territoire et de jouer un rôle important dans l’économie locale, tout en maîtrisant la traçabilité de nos matières premières. Mais l’histoire de l’orge chez Aberlour ne s’arrête pas là… le produit résiduel à la fin du brassage, le « draff », est rendu à nos fermiers pour nourrir le bétail – c’est une vraie économie circulaire !

 

Aberlour est très impliqué dans la préservation de l’environnement, quels sont les futurs projets de la distillerie dans ce sens ? 

Les Single Malts Aberlour ont toujours été fruits du respect de l’environnement qui entoure notre distillerie du Speyside. A la fin des années 1980, nous sommes devenus la première distillerie du genre à utiliser le principe de thermocompression. La vapeur produite lors du processus de fabrication de notre whisky est récupérée puis transformée en une source d’énergie exploitée lors des autres étapes de la production. Aujourd’hui cela nous permet de réduire de 40% notre consommation d’énergie globale, ce qui correspond à près de 6 000KwH économisés chaque année par rapport à une distillerie standard dépourvue de ce système. Comme l’eau est si importante pour notre production nous nous engageons aussi à réduire de 10% supplémentaire sa consommation d’eau d’ici à 2020.  L’ensemble de l’emballage de nos bouteilles sont maintenant labelisés FSC (produit avec des matériaux gérées de manière éco-responsable). Pour aller encore plus loin dans le futur nous développons actuellement un plan pour continuer à préserver la nature écossaise sur le long terme – une garantie de pouvoir continuer à proposer nos whiskys d’exception !

 

Merci à Lucy d’avoir répondu à nos questions, bon courage au sein de cette très belle marque !

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top