Now Reading
Nikka – au delà du whisky

Nikka – au delà du whisky

Aujourd’hui on vous emmène sur les traces d’une des distilleries les plus emblématiques du Japon : Nikka Whisky. Mais  cette fois-ci on ne vous parlera pas de whisky mais de gin et de vodka ! Mais avant ça, petit retour en arrière sur l’histoire de Masataka Taketsuru, fondateur de Nikka reconnu comme le père du whisky japonais.

Fils d’une famille de producteurs de saké, Masataka nait en 1894. Chimiste de formation, il est recruté par la société Settsu Shuzo avec comme unique projet celui de produire le premier whisky authentique au Japon. Commence alors un séjour en Ecosse pour tout apprendre sur la production du whisky et découvrir ses secrets de fabrication. De retour au Japon, il apprend que le projet est abandonné pour des raisons économiques. Un an plus tard, en 1923, le groupe Kotobukiya (Suntory) relance le projet et demande à Masataka de superviser la construction de la distillerie Yamazaki. En 1929, le premier whisky japonais authentique « Shirofuda » est lancé.

© Nikka Whisky / LMDW

Suite à cette première expérience, Masataka entreprend de réaliser son rêve : construire sa propre distillerie. C’est sur l’île d’Hokkaïdo que Masataka Taketsuru décide de construire Yoichi, sa distillerie, en 1934. Les méthodes de distillation sont fidèles aux traditions, les alambics sont chauffés au feu de charbon, Nikka est né et la première bouteille est commercialisée en 1940.

Cherchant à améliorer grandement la qualité de ses whikies, Masataka décide de faire venir en 1963, depuis l’Ecosse, deux alambics « Coffey Still » permettant la production d’un whisky de grain qualitatif. Suite au succès de Nikka Whisky, une deuxième distillerie, Miyagikyo, est construite au nord de l’île d’Honshu en 1969. 10 ans plus tard, Masataka Taketsuru meurt à l’âge de 85 ans. Il reste encore aujourd’hui considéré comme le père fondateur du whisky japonais.

© Nikka Whisky / LMDW

Revenons maintenant sur les deux produits qui nous intéressent aujourd’hui : le gin et la vodka produits par cette grande maison de whisky. Distillés à 100% dans les alambics « Coffey Still » toute l’expertise de Nikka dans la distillation et l’assemblage ont permis de créer deux spiritueux véritablement singuliers. Clémence Ferrara, Nikka Whisky Brand Manager, nous en dit un peu plus…

Distillé dans les emblématiques « Coffey Stills » de Nikka Whisky, ce gin japonais à l’esprit riche et doux est d’une texture raffinée et soyeuse. En plus des aromates traditionnels, son étonnante complexité repose sur des notes rafraîchissantes d’agrumes japonais tels que le Yuzu, le Kabosu et l’Amanatsu, le fruité délicat des pommes et l’agréable piquant du Sansho, un poivre japonais, sur la finale.

© Nikka Whisky / LMDW

Cette vodka quant à elle est l’expression la plus pure des « Coffey Stills » qui produisent les whiskies de grain d’exception de Nikka Whisky. Avec des décennies d’expérience dans la distillation de spiritueux blancs et de whiskies, la vodka de Nikka capte parfaitement le goût très doux et délicat du maïs et de l’orge distillés en alambic de type Coffey. Chaque spiritueux est distillé séparément puis habilement mélangé. La formule est perfectionnée avec une filtration minimale utilisant du charbon blanc de bouleau pour assurer un équilibre précis et une texture douce.

© Nikka Whisky / LMDW

 

 

Merci à Clémence pour son aide dans la rédaction de cet article

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top