Now Reading
La part des anges

La part des anges

Ou la question de l’évaporation du rhum

 

Après l’étape de distillation le rhum passe très souvent par une autre étape, celle de vieillissement dans des fûts. Le rhum va alors gagner de nombreux arômes et prendre une teinte marron grâce au contact avec le bois des fûts.

Chai Habitation Clément
© Jean-François Gouait I Habitation Clément

Les rhums sont principalement distillés et vieillis dans des pays chauds, producteur de canne à sucre et donc sous un climat tropical, chaud et humide. Ces conditions de vieillissement dans les Caraïbes apportent un avantage certain : le processus est trois voire quatre fois plus rapide qu’ailleurs, ainsi deux années de vieillissement dans les Caraïbes équivalent à six à huit années en Écosse.

Mais cet avantage a aussi un inconvénient : la température élevée ainsi que l’humidité ambiante provoquent une évaporation importante des rhums… C’est entre 6% et 8% du contenu d’un fût qui est perdu chaque année sous les tropiques contre 2% sous un climat tempéré. Ainsi, il ne reste plus que 65% du contenu initial d’un fût après 5 ans de maturation et 30% au bout de 10 ans. Mais c’est cette évaporation qui va permettre une concentration des différents composés du rhum et faire ressortir les arômes. Le liquide ainsi évaporé porte un nom : la part des anges.

Détail d'un fut Clément
© Henri Salomon I Habitation Clément

 

Maintenant que vous savez tout le l’évaporation du rhum… connaissez-vous les différents styles de rhum ? Non ? C’est par ici !

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top