Now Reading
Flor de Caña, 125 ans et toujours en activité

Flor de Caña, 125 ans et toujours en activité

Cette semaine nous partons à la découverte de l’unique distillerie du Nicaragua, Flor de Caña. C’est en 1890 qu’Alfredo Francisco Pellas Canessa décide de créer une exploitation sucrière. Très rapidement, celui-ci décide de créer une distillerie et de faire vieillir du rhum. Le développement s’accélérant, la Compañia Licorera de Nicaragua est créée en 1937 et c’est en 1959 que l’internationalisation commence. 125 ans plus tard, la distillerie est considérée aujourd’hui comme l’une des meilleures et est toujours supervisée par la même famille.

Flor de Cana volcan
© Flor de Caña

Plusieurs particularités font la réputation de la marque. La première est son implantation géographie : au pied d’un volcan encore en activité, le San Cristobal, le plus actif du Nicaragua. Cette emplacement particulier apporte fertilité au sol, permet de bénéficier d’eaux volcaniques et d’un climat tropical volcanique. Deuxième pilier de Flot de Caña, le savoir faire transmis de génération en génération puisque la distillerie est gérée par la même famille. C’est aujourd’hui la 5ème génération qui tient les rennes et profite de l’expérience issue 125 ans de création.

Flor de Cana Distillerie
© Flor de Caña

Le troisième élément caractéristique est le respect de l’environnement. Issu d’un processus de distillation en 5 temps, le rhum est distillé au moyen d’énergies entièrement renouvelables. Cela peut paraitre quelque peu normal dans le contexte actuel mais reste très compliqué à mettre en place pour une distillerie. Et Flor de Caña ne fait pas les choses à moitié puisque que la marque plante chaque année 50 000 arbres pour reboiser le Nicaragua et est l’un des premiers spiritueux à être certifiés Fair Trade

Mais cette démarche de respect du produit ne s’arrête pas là puisque le rhum est vieilli naturellement dans des ex-fûts de bourbon sans interruption, sans additif et sans ajoute de sucre. En résulte un rhum très doux, riche et équilibré… permettant à la distillerie d’être nommée Meilleur producteur de rhum de l’année en 2017.

Flor de Cana Fûts
© Flor de Caña

Pour finir, nous vous laissons ici avec une petite histoire intéressante sur la consommation du rhum : si nous consommons principalement le rhum en cocktail ou sec, les nicaraguayens le boivent généralement rallongé d’un trait d’eau pétillante lors des repas (en lieu et place du vin par exemple). De nombreuses associations sont alors possibles pour mettre en valeur le met aussi bien que le rhum qui l’accompagne. Quelques exemples ?

Un plat à base de veau peut-être accompagné par un Flor de Caña 12 ans, la viande en sauce se mêlant aux notes de noix grillés, de miel ou de pomme au four du rhum. Un autre exemple ? Associer fromage de chèvre, noix à un Flor de Caña 7 ans, celui-ci apportant des notes de miel, de figues et de grillé.

© Flor de Caña
© Flor de Caña

 

 

 

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top