Now Reading
Abuelo – The finish collection

Abuelo – The finish collection

Partons aujourd’hui en voyage au Panama et remontons le temps en 1908. C’est à cette date que Don José Varela Blanco créa dans la ville de Pesé la première sucrerie du pays depuis la toute récente création de la Nouvelle République de Panama. Son nom ? L’Hacienda San Isidro. La production prospère permettant le développement de la sucrerie jusqu’en 1936, année durant laquelle les trois fils de Don José demandèrent à leur père de commencer la distillation de la canne ; une distillerie est alors installée et la production de spiritueux commença réellement.

Réputée pour la qualité de sa production, la distillerie devint rapidement la première du Panama à produire un rhum au style espagnol, un Ron donc. Le développement fut extrêmement rapide et une modernisation de la distillerie fut opéré en 1976 afin d’assurer un contrôle optimal de la fabrication du rhum, de la sélection de la mélasse et du miel de canne au vieillissement, selon la méthode solera ou directement en fût, à la distillation elle même.

© Abuelo

Dès le début de cette aventure, une entreprise familiale est créée, la Maison Varela, afin de rassembler tous les acteurs travaillant à l’élaboration d’Abuelo. Aujourd’hui ce n’est pas moins de 1 800 hectares de canne à sucre qui sont cultivés pour une récolte entre janvier et avril par 150 coupeurs locaux. L’Hacienda San Isidro est aussi la plus grande réserve de rhums vieux d’Amérique centrale avec 19 chais de vieillissement abritant 100 000 fûts ! Longtemps restée connu e dans son pays d’origine (marque nationale au Panama), Abuelo est désormais reconnue dans le monde entier pour la qualité de ses rhums et notamment au Chili, au Pérou en Equateur et en Colombie ou la marque est leader des vieux rhums.

Respectée tant pour sa qualité que pour son savoir-faire, la marque revient aujourd’hui pour nous faire partager son âme pionnière avec une nouvelle collection de rhums. La particularité de ceux-ci ? Le fait d’être une trilogie de rhums vieux de 15 ans d’âge, tous ayant reçu un finish d’une manière différente.

© Abuelo

Le premier, Napoleon, est une aventure française résultant d’un assemblage de plusieurs rhums, vieillis 14 ans en fûts de bourbon puis 1 an en fût de cognac. On y découvre des arômes de prune et de raisins secs qui se mêlent à des notes de cacao et de bois toasté.

Le deuxième, Oloroso, est un voyage en Espagne, fruit d’un assemblage de rhums de 14 ans vieillis en fûts de bourbon puis d’un passage d’un an en fût de xérès. Les notes sont ici complexes entre zestes d’agrumes et noix…

Le troisième, Tawny, termine le voyage en terres portugaises avec la structure similaire d’un assemblage de rhums de 14 ans vieillis en fûts de bourbon suivi d’un finish d’un an en fût de porto. Les arômes cette fois-ci sont autour des fruits rouges et de la cerise avec quelques notes de noisette.

© Abuelo

 

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top