Now Reading
Johnnie Walker – Retour sur l’histoire d’une marque légendaire

Johnnie Walker – Retour sur l’histoire d’une marque légendaire

Notre histoire commence en 1820 dans la ville de Kilmarnock en Ecosse. C’est ici que le jeune John Walker mène son activité d’épicier dans son « magasin italien » : un épicerie dans laquelle on achète aussi bien des produits d’alimentation classiques que du vin et des spiritueux. Passionné de whiskies, il développe son commerce, mais fait rapidement le constat que ceux-ci ne sont pas d’une qualité constance ; il décide alors de se lancer dans l’assemblage afin d’utiliser le potentiel aromatique propre à plusieurs whiskies afin d’en créer un nouveau aux arômes uniques et jouissant d’un bel équilibre. Il lance ainsi sa propre marque Walker’s Kilmarnock Whisky, mais meurt brutalement en 1857 à l’âge de 42 ans sans avoir eu le temps de la développer réellement.

Johnnie Walker épicerie
© Johnnie Walker / l’épicerie se trouve en bas à droite

C’est à sa descendance et notamment à son fils Alexander, 20 ans alors, que l’on doit le véritable envol de la marque dans le monde entier. En 1867 il crée son premier assemblage destiné à être vendu dans le monde entier : Old Highland Whisky. C’est lui aussi qui imagine la bouteille de forme carrée – iconique aujourd’hui – et appose l’étiquette inclinée à 24°, elle aussi indissociable de la marque. Profitant de l’essor commercial des ports de l’Empire Britannique, il fait voyager ses whiskies dans le monde : Australie, Inde, Afrique du Sud, … Paris accueille même la première boutique d’Europe. S’éteignant en 1889, Alexander passe le flambeau à Alexander II et George, ses fils.

Old Highland Whisky Johnnie Walker
© Whisky Auctioneer

Passionné par l’assemblage, Alexander II développe de nouvelles créations avec le Red Label et le Black Label tout en prenant soin de pérenniser le style et le caractère de Johnnie Walker. Il consolide aussi ses approvisionnements en sélectionnant les meilleurs fûts et en investissant dans les distilleries avec lesquelles il travaille. La distillerie Cardhu est ainsi rachetée en 1893. George quant à lui développe les ventes à l’exportation et repense l’image de la marque. En 1908 il sollicite l’artiste Tom Browne afin de créer le premier logo de la marque : le fameux dandy représentant la silhouette de John Walker. Le slogan apparait lui aussi « Born 1820 – Still going Strong ».

Johnnie Walker logo Tom Browne
© Johnnie Walker / Dessin de Tom Browne

Si le XIXème siècle permet le développement de Johnnie Walker parallèlement à celui de l’Empire Britannique, le XXème siècle, avec ses deux grandes guerres, la récession, ainsi que la prohibition, fragilisent la société qui rejoint la Distillers Company Ltd qui deviendra par la suite la mastodonte Diageo.

Johnnie Walker publicité 1948
© Johnnie Walker / En marche vers le futur / 1948

Fort de ce rapprochement, la Maison Walker s’appuie maintenant sur 28 distilleries écossaises  emblématiques (légendaires pour certaines) telles que Talisker, Caol Ila, Lagavulin, Brora ou encore Port Ellen. Et c’est aujourd’hui à Jim Beveridge, Maître Assembleur depuis plus de 40 ans, de composer les whiskies de demain en s’appuyant sur la plus grande réserve de fûts d’Ecosse, avec plus de 10 millions de whiskies. Master Blender of the year deux fois d’affilée, il est aussi à l’origine du Blue Label et du Green Label.

Johnnie-Walker-Blue-Label-Legendary-Eight-Celebratory-Blend-And-Bicentenary-Blend-1140x660
© Johnnie Walker

Afin de célébrer cette année le bicentenaire de John Walker, la marque et son Master Blender ont décidé d’offrir aux amateurs et collectionneurs quelques pépites pour toutes les bourses.  A commencer par le Celebratory Blend, un assemblage hommage au Old Highland Whisky inspiré des archives de la Maison et réalisé à partir de whiskies issus de distilleries déjà ouvertes en 1860. A retrouver chez les cavistes autour de 50 euros.

Johnnie Walker Celebratory Blend
© Johnnie Walker

Mais les réjouissances ne s’arrêtent pas là puisque deux édition limitées seront à découvrir : un coffret Blue Label 200ème anniversaire (189 euros chez les cavistes) et un Blue Label « Legendary Eight » assemblage de 8 distilleries écossaises parmi les plus prestigieuses : Oban, Blair Athol, Lagavulin, Teaninich, Brora, Cambus, Port Dundas et Carsebridge. Clairement exceptionnel (310 euros chez les cavistes).

Johnnie Walker Legendary Eight
© Johnnie Walker

Enfin, Jim Beveridge a souhaité rendre hommage à John Walker et aux odeurs que les passants découvraient dans son épicerie en réalisant un blend exceptionnel, le Bicentenary Blend, assemblage de whiskies exceptionnellement rares dont quelques-uns sont issus de distilleries fermées à ce jour (Pittyvaich, Cambus et Port Ellen) tous âgés de 28 ans minimum. Sublime. (790 euros chez les cavistes).

BICENTENNIAL Blend Johnnie Walker
© Johnnie Walker

Si l’on aime critiquer les références d’entrée de gamme de Johnnie Walker, force est de constater que les Hommes qui se sont succédés dans son histoire ont permis la création d’une l’une des plus belles marques de whiskies, capable aussi bien de produire un blend équilibré et d’une qualité constante que d’assembler de petites raretés issues de distilleries prestigieuses et d’offrir à chacun un morceau de sa légende.

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top