Now Reading
Fettercairn: visite en compagnie de Gregg Glass

Fettercairn: visite en compagnie de Gregg Glass

Fettercairn alambic 2

Il y a quelques mois nous vous avions emmené pour un petit tour en Ecosse à la découverte d’une très belle distillerie, Fettercairn. Cette fois-ci nous vous proposons de prolonger ce voyage et de rencontrer Gregg Glass, Master Whisky Maker & Blender pour Whyte & Mackay, propriétaire notamment de The Dalmore, Jura ou encore Fettercairn.

Fettercairn Gregg Glass
© Fettercairn

Personnalité incontournable de l’univers du whisky, Gregg Glass s’est illustré en travaillant pendant plus de 11 ans chez Compass Box, notamment en tant que Whiskymaker. Véritable visionnaire, il accepta en 2016 un nouveau challenge, celui de rejoindre Whyte & Mackay, avec notamment comme ambition celles de donner un nouveau souffle à Jura et d’assurer l’ascension de Fettercairn. « J’ai passé des années formatrices et instructives à travailler sur des whiskies incroyables avec John Glaser (ndlr: fondateur de Compass Box). Si Compass Box restera toujours dans mon coeur, je ne pouvais refuser la chance de travailler avec Whyte & Mackay, leurs distilleries iconiques et avec Richard Patterson OBE », raconte Gregg Glass.

Fettercairn orge
© Fettercairn

« Ayant grandi à Black-Isle, j’ai eu l’impression de rentrer chez moi lorsque j’ai eu l’opportunité de venir travailler pour des distilleries locales comme Invergordon ou Dalmore ». En effet, bien avant de commencer sa carrière, notre passionné officia quelques mois comme guide pour une distillerie emblématique : Dalmore, un genre de retour au source, au cœur de ces lieux magiques de création. « L’un de mes plus grands plaisirs est de travailler sur le terrain, dans nos distilleries, et avec mes collègues. Je vois nos équipes chez Whyte & Mackay comme une famille d’experts. Nous nous aidons les uns les autres afin de créer, ensemble, des whiskies exceptionnels ».

Fettercairn alambic anneau de refroidissement
© Fettercairn

C’est donc ainsi que Fettercairn vit Gregg Glass ouvrir une nouvelle page de son histoire. Fondée en 1824 par Sir Alexander Ramsay, la distillerie fut l’une des premières à avoir reçu l’autorisation de distiller légalement. Outre son histoire ancienne, Fettercairn est surtout reconnue pour son procédé de distillation unique en son genre, faisant appel à un ingénieux système de refroidissement. Prenant la forme d’un tube de cuivre placé au dessus de la cuve de l’alambic, celui-ci laisse couler continuellement de l’eau le long des parois de l’alambic facilitant un refroidissement de celui-ci. « Je me souviens avoir parlé avec Stewart Walker, responsable de la distillerie, et plusieurs distillateurs, du côté fascinant qu’à la salle des alambics. L’aspect visuel des alambics en cuivre avec ce bleu turquoise qui se mêle aux incroyables odeurs du lieu et le bruit de l’eau qui coule créent une expérience magnifique » raconte Gregg Glass.

Fettercairn copper
© Fettercairn

Ce refroidissement externe, augmentant la condensation au sein de l’alambic, permet ainsi de capter uniquement les vapeurs les plus fines et d’obtenir des distillats au caractère unique. « Le cœur de la palette aromatique de Fettercairn est une myriade de notes de céréales et de fruits tropicaux. La création d’un whisky est une question d’harmonie et d’équilibre ; la polyvalence de Fettercairn nous permet ainsi de superposer des notes de fond, de cœur et de tête lorsque nous créons notre single malt. Stewart Walker et l’équipe de la distillerie élaborent un beau spiritueux avec des variations naturelles et, ensemble, nous travaillons afin de l’enrichir et créer, au fil des années, un single malt profond et complexe, exprimant le meilleur de Fettercairn ».

Fettercairn alambic
© Fettercairn

C’est donc à partir de ce profil aromatique riche que la distillerie propose de très beaux embouteillages. Alors qu’elle distille au compte-goutte depuis quelques mois sa nouvelle gamme Fettercairn Warehouse 2, le second batch de son 16 ans vient d’arriver chez La Maison du Whisky…. une occasion en or de demander à Gregg Glass ce qui l’a inspiré pour cette nouveauté. « L’inspiration pour ce Fettercairn 16 ans est venue de la découverte de magnifiques fûts de sherry et de rares fûts de Palo Cortado lors d’un voyage à Jerez, où nous sélectionnons nos fûts pour la distillerie. Je souhaitais associer les notes d’un vieux Fettercairn avec celles d’un Palo Cortado afin d’apporter un côté « vieux millésime » à l’ensemble. L’utilisation d’une base de fûts de 1er et 2nd remplissage d’Olorosso ont permis de créer un bel ensemble de notes de base sur lesquelles j’ai pu superposer des notes de tête pour ajouter de la complexité. On retrouve ainsi un ensemble complexe de notes d’agrumes, de fruits de la passion et de cuir ».

fettercairn-16-years-2nd-release-2021
© Fettercairn

Mais Gregg Glass est aussi un homme d’innovation et d’expérience, jouant avec les traditions pour pousser le whisky encore plus loin. Après avoir créé Whisky Works, il travaille désormais à imaginer le futur de Fettercairn, notamment en travaillant autour du chêne écossais et de la réduction de l’impact de la distillerie sur son environnement. A la question du futur de Fettercairn, Gregg Glass nous laisse rêveur. « La distillerie a toujours fait les choses différemment et, alors que nous approchons des 200 ans de tradition, nous continuons à innover. En plus de nos expérimentations sur les souches de levure et les différents types d’orge, j’ai hâte de voir notre projet d’utilisation du chêne écossais, sourcé de manière responsable, se concrétiser. Dans les 10 prochaines années, j’aimerais davantage travailler sur la beauté et la diversité des choses qui sortent de la distillerie. Pour moi Fettercairn est vraiment un joyau caché ! ». On a hâte.

Fettercairn chai
© Fettercairn

Enfin, impossible de terminer cet échange sans lui demander quel est son plus grand souvenir de dégustation à Fettercairn. « Il y en a tellement, mais la première fois que Stewart Walker et Bruce Aitken (directeur adjoint de la distillerie) ont ouvert notre tout premier fût de chêne écossais rempli de new make Fettercairn, ce fut incroyable. Une expérience partagée qui ne sera jamais oubliée. »

Voilà qui est dit, et vous l’aurez compris, Fettercairn n’a pas dit son dernier mot et le plus beau est à venir. En attendant, on fonce dénicher l’une des pépites disponibles en France, à la lumière des mots de Gregg Glass, la dégustation n’en sera que meilleur. Fettercairn 16 ans 2nd Release est disponible chez les cavistes et sur le site whisky.fr autour de 84 €.

Fettercairn fût
© Fettercairn

 

 

Merci à Gregg Glass pour ses réponses et à Manon d’avoir rendu cet échange possible

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top

Soif d'apprendre ?

Recevez notre abécédaire des spiritueux !

et notre Newsletter pour ne rien rater de l'actualité

 

Parce que la curiosité est une belle qualité

Merci !