Now Reading
Cette semaine à l’affiche…

Cette semaine à l’affiche…

Rozelieures

Cette semaine on célèbre un anniversaire bien particulier. On visite le patrimoine français, on fait un petit tour au Japon et on termine notre périple dans notre canapé… en Thaïlande.

 

Happy Birthday Rozelieures

20 ans ! Cela fait 20 ans que l’un des plus emblématiques acteurs du whisky français s’est lancé avec un objectif ambitieux : celui de maîtriser toute la production, de la culture des céréales à l’embouteillage, en passant par le maltage, le brassage, la fermentation, la distillation et le vieillissement. Vingt ans plus tard, ce qui pouvait sembler inaccessible est pourtant bien arrivé, permettant à la distillerie de Rozelieures de devenir une véritable référence, chapeau ! Et pour ses 20 ans, la distillerie propose de redécouvrir le single malt par lequel tout à commencé : Origine. Une valeur sûre à retrouver chez les cavistes et sur le site www.whiskyrozelieures.com autour de 41 €.

Rozelieures Orignine whisky
© Rozelieures

 

Une visite spiritueuse

Alors que les vacances battent leur plein et que les remontées mécaniques restent toujours en bas de piste, pourquoi ne pas partir à la découverte de nos spiritueux nationaux ? Outre les centaines de distilleries à visiter aux quatre coins de l’hexagone, voici 3 lieux mythiques à découvrir sans plus attendre. Direction le Sud tout d’abord visiter la Maison Noilly Prat. Situé à Marseillan face à l’étang de Thau, cette ancienne maison produit le vermouth préféré de James Bond, un incontournable de nombreux cocktails. Plus au nord, direction Fécamp pour découvrir le superbe palais Bénédictine afin de découvrir tous les secrets de cette liqueur normande. Enfin, si vous faites un petit tour à Cognac, son Château Royal propose de découvrir le roi des spiritueux ainsi que les chais de de la Maison Baron Otard. Toutes les informations sont à retrouver sur les sites internet de ces Maisons.

Maison Noilly Prat
© Noilly Prat

 

Des nouvelles du Japon

Breaking News ! L’association des producteurs de spiritueux et liqueurs japonais a annoncé cette semaine la mise en place du premier cahier des charges encadrant le nom « Japanese Whisky ». Offrant plus de transparence aux consommateurs pour ce doux spiritueux encore trop souvent opaque, ce premier cahier des charges à destinations des adhérents de l’association stipule notamment que les ingrédients bruts devront être limités aux céréales et que l’eau devra être extraite au Japon, que la saccharification, la fermentation et la distillation devront avoir lieu dans une distillerie au Japon ou encore que le whisky devra vieillir au moins 3 ans au Japon. Cela devrait être évident mais c’est toujours bien de coucher sur papier ces éléments et cela constitue une sacrée avancée pour cette nation forte du whisky.

Extrait du cahier des charges

 

Un détour par la Thaïlande

Le rhum Phraya tout droit venu de Thaïlande propose un petit cocktail à réaliser chez soi, pour un voyage confortablement installé dans son canapé. Produit au sein de la distillerie SangSom, le pays dispose de plusieurs atouts pour élaborer des rhums de qualité : un climat tropical, une culture de canne à sucre de qualité et un savoir-faire en matière de vieillissement. Un rhum très aromatique qui fonctionne très bien en cocktail… voici donc la recette du cocktail Ertha :

60 ml de Phraya Elements

30 ml de Thé Thai* ou Thé Roiboos

45 ml de Jus d’ananas frais

10 ml de jus de citron vert

15 ml de sirop de vanille

2 gouttes d’Angostura bitters

 

Mélanger tous les ingrédient à l’aide d’un shaker, verser dans un verre Tumbler, garnir d’un romarin toasté et d’une tranche d’ananas déshydraté. Déguster !

Phraya Elements est à retrouver à La Maison du Whisky et sur son site internet. *Thé Thai : mélanger 50g de thé avec Thai avec 500 ml d’eau bouillante

Phraya Rhum cocktail Ertha
© Phraya

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top