Now Reading
Aux origines de la blanche d’Armagnac avec le Château Arton

Aux origines de la blanche d’Armagnac avec le Château Arton

La-Fine-Blanche-du-Chateau-Arton-1184362

Cette semaine, direction le Sud Ouest de la France, dans le Haut-Armagnac, à la découverte du Château Arton. Situé sur le plateau de Lectoure, on y cultive depuis l’époque gallo-romaine la vigne. C’est sur ces terres que Patrick de Montal élève depuis plus de 40 ans ses armagnacs afin de révéler toutes les caractéristiques du terroir du Haut-Armagnac. C’est aussi sur ces terres qu’en 1985 il décida de produire sa Fine Blanche, une eau de vie pure et non vieillie, qui donnera 20 ans plus tard naissance à une nouvelle AOC, la Blanche d’Armagnac.

Fine Blanche Arton Alambic Armagnac
© Château Arton

Par opposition à un Armagnac « classique », vieilli de nombreuses années en fûts, la Blanche est un alcool blanc, non vieilli donc, issu d’une distillation minutieuse. Extrêmement aromatique, elle est élaborée de manière classique, à partir de quelques cépages : l’ugni blanc, le baco, le colombard ou la folle blanche, dans un alambic armagnaçais. Des serpentins de cuivre de l’alambic, un précieux liquide titrant autour de 54° coule donc, un spiritueux à part entière, aux arômes fruités et floraux incomparables, reflet du terroir donc il est issu.

Fine Blanche Arton Alambic Armagnac
© Château Arton

Si son usage resta pendant longtemps confidentiel, la Blanche d’Armagnac revient en force, notamment grâce à la mixologie et à ses innombrables utilisations possibles en cocktail. Dès sortie de l’alambic, cet eau-de-vie particulière est ensuite stockée dans un contenant inerte, une cuve inox par exemple, afin de conserver sa palette aromatique, se stabiliser et estomper son feu. Si l’AOC stipule que cette période de repos doit durer au moins 3 mois, le Château Arton laisse sa Fine Blanche atteindre sa plénitude durant 18 mois lors desquels le degré d’alcool est aussi progressivement abaissé de 54° à 45° par dilution afin de révéler la fraîcheur de ce délicat spiritueux. Reconnue dans le monte entier pour sa qualité, la Fine Blanche peut se déguster aussi bien en cocktail que givrée, en lieu et place d’une vodka, pour accompagner des poissons fumés ou un fromage comme le roquefort.

Fine Blanche Arton
© Château Arton

Ancré dans sa volonté de promouvoir le terroir du Haut-Armagnac, le Château Arton millésime chaque année sa Fine Blanche afin de mettre en avant toutes les nuances du climat sur le raisin. Domaine toujours en mouvement, Arton est résolument tourné vers l’avenir. 40 ans après Patrick et Victoire de Montal, c’est au tour de leur fils Jean et de son épouse Lili d’incarner ce nouveau visage de l’Armagnac, relooking de la gamme, conversion du vignoble à la biodynamie, … le Château Arton n’a pas encore révélé tous ses secrets.

domaine Arton
© Château Arton

 

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top