Now Reading
5 gins pour épater ses convives

5 gins pour épater ses convives

Cette semaine Speakeasy vous emmène à la découverte de 5 gins aux styles complètement différents. Des histoires à raconter pour épater ses convives…!

135° East

Hyogo Dry Gin

Nouveauté sur le marché français, 135° East tire son nom de la position de la ville d’Akashi au Japon, à 135 degré de longitude Est, et qui fut choisie pour donner l’heure officielle du pays, comme celle de Greenwich au Royaume-Uni. S’inspirant de la période Taisho (1912-1926), période d’ébullition durant laquelle la jeunesse s’émancipe des codes traditionnels, Kimio Yonezawa a sélectionné 5 botaniques du Japon (parmi 50 testés) afin de créer son Hyogo Dry Gin. Outre la genièvre, la coriandre et l’angélique, on retrouve ainsi le Yuzu, le poivre sansho, le bois de cèdre, les feuilles de shiso et le chrysanthème. Enfin, une touche de saké junmai distillé est ajouté afin d’apporter de la douceur à l’ensemble. A retrouver chez les cavistes Nicolas autour des 33€.

135° East gin
© 135° East

 

Citadelle Réserve

La renaissance du gin vieilli

Après avoir été le premier à remettre sur le devant de la scène le gin artisanal, Alexandre Gabriel fit sensation en proposant le premier gin vieilli en fût. Une première depuis plus d’un siècle ! Fruit de multiples expérimentations, ce gin à la couleur or a été élevé 5 mois dans différents fûts : acacia, mûrier, merisier, châtaignier et chêne français avant d’être assemblé et de passer encore quelque temps dans un fût de chêne en forme d’oeuf de 2,45 mètres de haut afin de s’harmoniser. Une technique unique en France. A retrouver chez les cavistes autour des 50 €.

Citadelle Réserve gin
© Citadelle gin

 

 

Aber Falls Welsh Dry Gin

Comme un goût de Pays de Galles

Gin élaboré par l’une des quatre distilleries du Pays de Galles, Aber Falls porte le nom de l’emblématique cascade située non loin de la distillerie. Située au nord du pays, cette jeune distillerie à vu le jour en 2017. Elaboré selon le style du London dry gin, le gin Aber Falls fait naturellement la part belle aux baies de genièvre mais aussi à la coriandre, à la réglisse et aux agrumes : orange, citron et pamplemousse. Autre spécificité, et pas des moindres : l’eau utilisée provient directement de sources de montagnes avoisinantes de la distillerie. Distribué par Les Whiskies du Monde ce gin 100% gallois est à retrouver chez les cavistes.

Aber Falls Welsh Dry Gin
© Aber Falls

Audemus Spirits – Pink Pepper

La micro distillerie dans ton salon

Né de la rencontre entre Miko Abouaf et Ian Spink, la distillerie Audemus Spirits produit depuis 2013 de véritables pépites. Leur secret ? Brunhilda, un alambic basse pression installé… dans le salon de Miko ! C’est ici que chaque botanique est distillé séparément, selon une durée et une température spécifique afin d’en tirer la quintessence. Le gin Pink Pepper est ainsi issu de l’association de neuf éléments : les baies roses, la genièvre, la cardamome, le miel, la vanille, les fèves de tonka et trois autres gardés secrets. Un gin haute couture distillé en petits lots, à retrouver autour de 55 €.

Pink Pepper Gin
© Audemus Spirits

 

Nouaison Reserve

La rondeur du cognac

Elaboré par la Maison Villevert en France, Nouaison a pour particularité d’être élaboré à partir de raisins afin d’apporter plus de douceur. 14 botaniques viennent compléter cette base de raisin avec notamment les traditionnelles baies de genièvre, la cardamome, le gingembre, le bois de santal, la bergamote, la prune, le poivre de Java ou encore le vétiver. Mais cela ne s’arrête pas là, car Nouaison Reserve passe ensuite quelque temps en fûts de chêne ayant contenu du cognac provenant du Domaine viticole Le Pérat. Cela permet de fondre les notes végétales, épicées et boisées et d’apporter plus de rondeur à l’ensemble. Une édition limitée à retrouver chez les cavistes autour de 39 €.

Nouaison gin reserve
© Nouaison Gin

© 2019 Speakeasy. Tous droits réservés.

L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Scroll To Top